vendredi 7 février 2014

La French Touch, c’est quoi ? (Moi dans Elle)




 Des mixeurs aux marinières, la mode est au made in France. Se parfumer français ? La question se résout en un pschitt de N°5, J’Adore ou Shalimar. « Le parfum est français par essence », affirme Thierry Wasser, nez maison de Guerlain et… Suisse de naissance. Il l’est, en tous cas, depuis que Louis XIV et Colbert ont fait de Paris la capitale de l’élégance et de Grasse, le creuset des savoir-faire de sa fabrication.
Mais où se niche-t-elle au juste, cette French Touch qui fait palpiter les narines du monde entier depuis cinq siècles ?

Réponses de Jean-Claude Ellena, Thierry Wasser, Christopher Sheldrake et François Demachy: vous pouvez lire le reste de mon article consacré à la « French Touch que le monde nous envie » dans le Elle du 7 février, en kiosque aujourd’hui, p.98.

4 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  2. e ne lis pas Elle, mais là, forcément, un article sur le parfum...C'est amusant, je me suis dit: "Tiens, çà ressemble à du Denyse", et je suis allée voir en page 98. "Ah ben y'a même pas le nom de l'auteur, c'est pas elle."
    Il a fallu votre post pour que j'y regarde de plus près, et bien sûr votre nom y est bien, à la fin de l'article...En toute objectivité (je n'avais pas été foutue de voir que c'était vous), j'ai aimé l'article , "transversal" je dirais et tellement inattendu dans ce magazine. :) Bravo ! Narriman.

    RépondreSupprimer
  3. Merci Narriman -- c'est encore plus gratifiant de savoir que vous avez apprécié la lecture sans en connaître l'auteur ! Une partie des articles de Elle ne sont crédités qu'à la fin. Un peu frustrant de devoir condenser tous les propos recueillis, mais c'est la loi de la presse!

    RépondreSupprimer
  4. Hier, à la bibliothèque, je tombe sur le dernier elle, je vois l'article...lis les premières lignes et je me dis...je suis sure que c'est Denyse Beaulieu qui l'a écrit...je me précipite à la fin et...gagné! Je l'ai lu d'un bout à l'autre avec mon p'tit bout de 4 ans qui me tirait le bras pour qu'on reprenne son histoire...et je voulais vous dire que je l'avais apprécié! Eh bien voilà c'est fait!

    RépondreSupprimer