dimanche 26 février 2012

Pour porter son parfum en sautoir : Parfumare de Duncan Stevens


Cette amphore de 54 mm est un bijou pour prêtresse de l’ère techno : elle peut recevoir 1 ml de votre parfum préféré, que vous pouvez réappliquer dans la journée (il y a une petite ouverture au sommet de l’amphore) ou laisser évaporer quand la chaleur de votre peau réchauffe le métal... Aucun risque de fuite, puisque le poids du sautoir est dans sa base.

Le jeune joaillier-artiste Sud Africain Duncan Stevens renoue ainsi avec la tradition multiséculaire des parures à parfumer – non seulement les gants, les éventails ou les mouchoirs, mais aussi les pomanders et, si l’on remonte plus loin, les bijoux antiques portant des fragrances solides ou liquides, comme ces boucles d’oreilles imaginées par Flaubert pour Salammbô :

« Elle avait pour pendants d'oreilles deux petites balances de saphir supportant une perle creuse, pleine d'un parfum liquide. Par les trous de la perle, de moment en moment, une gouttelette qui tombait mouillait son épaule nue. »

Les bijoux à parfum ne sont pas rares : Thierry Mugler et Jean-Paul Gaultier en ont créé en guide de cadeaux promotionnels ou d’éditions limitées. Et l’on trouve assez facilement des bijoux en céramiques à imprégner de parfum.

Mais les lignes épurées, modernes-archaïques des créations de Duncan Stevens en font des pièces bien plus désirables, d’autant que leur prix, si l’on n’achète pas l’édition limitée en or incrustée de diamants, n’oblige pas à hypothéquer un rein…

Or et diamants : €460.00 (édition limitée)
Rhodium noir ou argent et diamants : €325.00 (édition limitée)
Argent sterling sur cordonnet en soie noire : €61.00 (voir version anglaise)
Rhodium noir sur cordonnet en soie rouge : €62.00 (ci-dessus)

Pour en savoir plus : www.duncanstevens.com 



Aucun commentaire:

Publier un commentaire