mercredi 6 juillet 2011

Vitriol d'oeillet : la gagnante du tirage au sort

En vous demandant d’évoquer la fleur, cette malaimée pour bouquets de fauchés, j'ai découvert qu'elle était en fait bien plus appréciée qu'on le croirait. Non seulement l'œillet traine-t-il dans son sillage quantité de souvenirs personnels, mais sa corolle dentelée recèle une telle richesse culturelle et historique qu'on pourrait presque faire le roman de la culture occidentale rien qu'en dépliant ses pétales.

Masculin et féminin, révolutionnaire et religieux, dandy et bucolique, il mérite largement d’être réhabilité sur nos peaux, dans nos jardins et dans nos vases: vive la Révolution des Œillets!

La gagnante du tirage au sort de Vitriol d’œillet est :

Monique

Merci de m’écrire à graindemusc arobase gmail point com pour me faire parvenir votre adresse.

Et merci à tous pour vos commentaires poétiques !

Rendez-vous vendredi pour un petit aperçu de quelques sorties de l’automne…

Aucun commentaire:

Publier un commentaire