mercredi 20 février 2013

Jour d'Hermès: vos impressions



Le concept même de Jour d’Hermès étant la possibilité d’y lire la fleur qu’on souhaite, lorsque j’ai publié mes impressions (pour les lire, cliquez ici) j’ai tiré au sort quatre échantillons afin que certains lecteurs de Grain de Musc puissent nous faire part des leurs.
Je comptais les publier le 15 février, date à laquelle Jour d’Hermès a été lancé à l’international en dehors des boutiques de la maison. La vie m’a joué un tour, sous forme d’une charge de travail urgente et extravagante, d’où ce léger retard… Mais enfin, voici d’autres lectures de ce parfum à énigmes, celle de Victor, Hélène, Phanie et Anne-Marie (ces deux dernières ont été traduites de l’anglais).

Victor Schlimmelmann: "Sagesse et persévérance"
« Sur ma peau Jour d’Hermès a l’odeur d’une savonnette. L’éclat initial après la vaporisation mélange des échos timides : du dianthus, des boutons de rose à peine pilés, du freesia… et une présence qui me fait penser d’abord à une poire tranchée et croquante. Pourtant, la savonnette dont je parlais règne : en empruntant ses traits à la fleur presque virginale de Vanille Galante et les zestes anesthésiés d’Iris Ukiyoé, il reste une pâte peu grasse douée de sagesse et de persévérance (quelle tenue splendide tout en restant discrète !). » 
Victor est l’auteur vénitien d’un joli blog parfums en français, Le Pavillon de l'élégance. Vous pouvez découvrir le texte complet de son avis sur Jour d'Hermès en cliquant ici. 

Phanie: "Parfait pour une mariée"
« Bien que je sois un peu néophyte dans la blogosphère parfumée, je vais faire de mon mieux pour décrire mes impressions de Jour d’Hermès.
Dans les notes de tête, je sens du pamplemousse, peut-être de la rhubarbe. C’est pétillant et joyeux. Puis, les notes de cœur sont plus florales, peut-être des fleurs blanches capiteuses comme le gardénia et la fleur d’oranger. Je sens aussi une note plus sucrée, comme de la mangue, qui dure jusqu’aux notes de fond. Ce fond est miellé et boisé, mais également un peu sensuel, ce qui me rappelle Eau des Merveilles.
Je crois que Jour d’Hermès est un parfum d’été, avec sa fleur d’oranger et son pamplemousse exaltants et son fond sensuel. Mais j’ai eu du plaisir à le porter sous la neige. Ses fleurs blanches, ses notes mangue/miel sont bienvenues au cœur de l’hiver.
Sur ma peau, je le trouve très tenace, et son sillage est très élégant. Frais et chaleureux. Chic et ingénu (sincère, sans prétention). Voilà pourquoi à mon avis c’est un parfum parfait pour une mariée.
J’ai sans doute raté plusieurs des nuances délicates de ce merveilleux parfum. Comme je vous l’ai expliqué ci-dessus, dans le monde du parfum, je ne suis qu’une “amatrice” ! »

Hélène: "Frais, printanier, délicat"
« J'ai eu bien du mal - je ne suis qu'une amatrice peu éclairée - à discerner les composants de cette nouvelle création. Le bouquet mêle les effluves des fleurs et la fusion est presque parfaite. C'est frais, printanier, délicat.
Quelles fleurs de printemps peuvent avoir cette fraîcheur pas du tout miellée ? Et puis en amont on devine une fraîcheur presque hespéridée. Une pointe d'agrumes au début peut-être ? Mandarine? Pamplemousse ? Ou une fleur citronnée comme le magnolia qui ne ressemble à aucune autre ? (ce côté frais et transparent mais un peu savon) À part ça... Mystère. En procédant par élimination (pas rose, pas tubéreuse, etc...), vu qu'on est dans un bouquet de vraies fleurs, me restent osmanthus ou jasmin. Mais alors là, je n'en suis pas sûre du tout. Malgré vos louanges, je n'ai pas eu l'impression d'une extrême nouveauté. »

Anne-Marie: "Entre l'amour et la haine"
« J’ai eu bien du mal à deviner les notes de Jour d’Hermès. Certes, je détecte des notes agrume pétillantes – pamplemousse ou citron – en tête. Ensuite, je hasarderais une jacinthe verte, très “tige”, tempérée par quelque chose de plus chaleureux : rose et jasmin, peut-être. Mais pour moi, le parfum reste si vert qu’il me rappelle au passage de vieilles connaissances aux serres acérées comme Vent Vert, Chanel N°19 et Private Collection. Mais Jour d’Hermès est plus nonchalant. Lorsqu’il se développe, il m’évoque Le Temps d’une fête. Le sillage et la ténacité sont excellents. J’oscille dans cet état d’esprit intéressant, entre l’amour et la haine : je pourrais pencher d’un côté ou de l’autre ! »

Maintenant que Jour d’Hermès est plus largement disponible, avez-vous eu l’occasion de le découvrir ? Partagez-vous les impressions de Victor, Phanie, Hélène ou Anne-Marie ?

12 commentaires:

  1. Et bien je suis d'accord avec.. tous ces avis ! Parfait pour une mariée, délicat, entre amour et haine oui c'est cela. " Jour " reste trop classique à mon goût, banal même. Pourtant, il évolue avec une harmonie et une constance remarquables, il est un peu en demi-teinte et il me fait penser à une toile de Marie Laurencin, pourquoi je ne sais pas. Je vis dans le Sud-Ouest et je trouve qu'il " colle " parfaitement à la région, on le dirait créé pour cette région ! Il porte en lui une certaine tendresse aussi, bref il est à la fois banal et délicat ce qui n'est pas forcément compatible et pourtant. Malgré ma déception première, en fait il me plaît mais je ne peux pas m'expliquer exactement le pourquoi.

    RépondreSupprimer
  2. Dominique, merci d'avoir partagé ces impressions... C'est vrai, cette délicatesse est déconcertante, frôle le casse-gueule de la banalité, mais pour moi n'y tombe pas. En préparant ce billet, sans l'avoir sous le nez, je me rappelais parfaitement sa forme olfactive, ce qui signifie qu'il en a une! On n'est pas tous les jours dispo pour les symphonies, parfois cette petite musique tendre est l'accompagnement qu'il nous faut. La preuve: il vous plaît!

    RépondreSupprimer
  3. J'ai testé (un peu tardivement... vous n'étiez pas la seule en retard) l'échantillon que vous m'aviez envoyé, et mon opinion va être à rebours de celles publiées ici. Je sens de la poire, peut-être du melon, de la jacinthe, du freesia, un peu de lentisque dans le fond, mais l'ensemble ne me convainc pas. Le départ frais laisse rapidement la place à quelque chose de douceâtre et d'aqueux sur ma peau, comme un fruit gorgé d'eau tombé à terre après un orage - avec un rien d'âcreté qui me prend un peu la gorge. Vraiment pas un parfum que j'aimerais porter, donc.

    RépondreSupprimer
  4. Jack, mea culpa, j'ai dû oublier de vous relancer... Je vois bien cette note aqueuse dont vous parlez, je l'avais trouvée très perceptible sur mouillette -- JCE a souvent joué sur ce type de note -- mais bien moins sur peau. Je comprends qu'elle puisse gêner si elle "dépasse" trop.

    RépondreSupprimer
  5. Ce n'est pas le parfum tendre, lumineux et fleuri que j'imaginais. Il a quelque chose d'une eau de fleurs et de fruits subtilement miellée. Un doux nectar qui n' est pas désagréable mais qui à mon sens manque d'aura, de sens, de message. Il exhale juste une odeur gentillette qui ne m'exalte aucunement. Je mentirais en disant que je rebute à le porter, non-et c'est peut-être plus méchant finalement- je l'oublie tout simplement. Cette eau de miel mille fleurs n'est pas désagréable mais elle manque du charme qui ferait m'en donner envie. Son magnifique flacon lourd reste là, tout bêtement sur mon étagère. Mais s'il n'attire pas mon désir, il ne provoque pas non plus ce dégoût, ennui, rejet qui m'en ferait vouloir m'en séparer. Une histoire un peu bête, voilà.

    RépondreSupprimer
  6. Alizarine... toute bête ou toute simple, pas prise de tête, sereine... on peut parfois avoir envie d'une histoire comme ça *aussi* (ou pas)!

    RépondreSupprimer
  7. moi je lui trouve un côté Ysatis en version hespéridée.

    RépondreSupprimer
  8. ... d'accord aussi avec le fort côté "Vent Vert" de Jour...

    RépondreSupprimer
  9. Jicky, je n'aurais pas songé à Ysatis, mais il est vrai que je ne l'ai pas tellement "dans le nez"... Pour le vert, je le trouve plus gardénia qu'overdose de galbanum, non?

    RépondreSupprimer
  10. oui, il est qd même très fleuri, Jour... Ysatis, c'est un parfum que je connais bien pour l'avoir bcp porté; ça doit être pour ça, je m'en souviens très bien (bon, ils sont dfférents, hein, mais je suis sûre qu'il y a qqchose)

    RépondreSupprimer
  11. Weight-loss medication can help you lose weight and keep it off.A journey from FAT to FIT loss weight and gain muscles.
    buy lomaira online

    buy contrave online

    RépondreSupprimer