mercredi 16 septembre 2009

Encre Noire pour Elle de Lalique : Rose Pastel



Si vous reteniez votre souffle en attendant une version féminisée de l’élixir fumé qu’est Encre Noire de Lalique, vous pouvez exhaler. L’Encre Noire pour Elle de Christine Nagel n’est pas à Encre Noire ce que le Vétiver pour Elle de Guerlain est au Vétiver, une reprise de l’original, les fleurs en plus, mais une composition entièrement différente. Christine Nagel a précisé que la seule exigence de Lalique pour ce parfum était qu’il comporte du vétiver, pour justifier son nom. Mais ne reniflez pas trop pour le repérer, vous risquez d’hyper-ventiler : le vétiver d’Encre Noire pour Elle est un petit personnage tellement discret que même avec un brin d’autosuggestion, je n’ai pas réussi à le discerner.

Encre Noire pour Elle est essentiellement une rose un peu pâlichonne légèrement arrosée d’ambré-boisé, l’effet ambré étant produit par un matériau de Givaudan appelé le Kephalis, qui présente également une facette tabac. (Avec Havana Vanille de l’Artisan et le Back to Black de By Kilian, le tabac est en passe de devenir le nouvel oud, qui était l’an dernier le nouveau patchouli : l’interdiction de se parfumer étant elle-même en passe de prendre le relais de l’interdiction de fumer en Amérique du Nord, les fragrances tabacées feraient-elles passer un petit souffle de transgression dans les flacons ?). Ne craignez pas cependant qu’ENpE dégage, comme Bandit, des relents de cendrier, au contraire. C’est un tulle de rose-violette nostalgique et poudré, éclairé de quelques touches fruitées – la bergamote, une lichette d’abricot provenant de l’osmanthus, et cette goutte de pamplemousse pourrait bien être l’ombre d’une molécule de vétiver ? La rose en question n’est pas celle, cristalline, de N°5 Eau Première, Narciso Rodriguez Essence ou Flower by Kenzo Essentielle, mais elle est assez transparente pour ne pas effrayer celles qui n’aiment pas trop la rose. L’ensemble est noyé dans une bouffée de musc propre.

La ténacité du parfum est correcte et le sillage a un peu l’air de s’excuser d’exister : on peut porter ENpE au bureau sans crainte d’envahir ses collègues. La seule chose qui puisse bousculer chez elle, c’est sa discrétion par rapport au caractère affirmé de son partenaire masculin. De tout les noir-black-trucs récemment lancés, c’est sans doute l’odeur la moins sombre qui soit. Ce n’est pas de l’encre : c’est du pastel.


Illustration: Edmond Aman-Jean, Dame en Rose


11 commentaires:

  1. Franchement je ne vois pas du tout l'intérêt d'avoir repris un tel nom pour un résultat aussi anodin...
    En fait, le vrai couple chez Lalique c'est Encre Noire / Perles. (2 créations de Nathalie Lorson)
    Je me demande s'il eut étét possible de créer un accord vétiver-rose ? (allez on fait une pause sur le patchouli.....)

    RépondreSupprimer
  2. Thierry, je suppose que c'est la logique du flanker-qui-n'en-est-pas-un. Quant au vétiver, il est peut-être perçu comme étant une note trop masculine, de nos jours, pour être mis plus en évidence? Je crois que les amoureuses d'Encre Noire ne délaisseront pas l'original, en tous cas.

    RépondreSupprimer
  3. C'est bien ce que je pensais ... rien a voir avec l'original. Je m'en tiendrai a l'Encre Noir pour homme.

    RépondreSupprimer
  4. Tara, en effet, celui-ci n'est pas pour toi!

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Denyse. Donc le marketing gagne encore une fois la place... C'est dommage, Encre Noir se retrouve aujourd'hui une tache sur son bon nom... Quel tristesse!

    RépondreSupprimer
  6. Boudoir, ce n'est pas une tache, tout de même! Comme l'écrit Octavian, il s'agit d'une encre invisible! Et le parfum est joli, je pense qu'il peut plaire.

    RépondreSupprimer
  7. Pardon Denyse, mais je voulais dire que donner un nom à un parfum et trahir le même nom est typique de l'esprit marketing pour monter le cheval qui s'appelle argent et ventes. Apres ENpE peut être aussi un grand parfum...

    RépondreSupprimer
  8. Antonio, je suis d'accord, évidemment. Mais, sauf tout le respect que j'ai pour Christine Nagel, je ne crois pas qu'ENpE soit un grand parfum. Joli, oui, bien équilibré aussi, certainement agréable à porter, mais grand, non.

    RépondreSupprimer
  9. Jamais senti... Pourtant je viens de Pitti Fragranze, où le distributeur italien viens de le lancer. Il y avait pleins de choses à sentir!

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour à tous!

    Inconditionnel d'Encre Noir, j'étais bien entendu très curieux de sentir ce résultat féminin.

    Première impression: "C'EST LA COPIE DE JAIPUR DE BOUCHERON!!!".

    Seconde impression: "Ca sent bon..."...

    Enfin: "Rien à voir avec Encre Noir".

    Circulez! ;-)

    RépondreSupprimer
  11. Incens, je n'ai pas Jaipur "dans le nez"... mais pour le reste, bien d'accord, hélas.

    RépondreSupprimer