vendredi 31 juillet 2009

Les Nouveaux Parfums d'Empire: 3 Fleurs + Wazamba



Marc-Antoine Corticchiato, Corse né au Maroc, m’a toujours semblé occuper une position délicate dans le paysage de la parfumerie : il tire souvent son inspiration du même univers méditerranéen/arabe que Serge Lutens, auquel ses premiers lancements faisaient nettement écho (Cuir Ottoman après Cuir Mauresque, Ambre Russe après Ambre Sultan…).

Ce qui ne signifie pas pour autant que Corticchiato n’ait pas un style personnel. Au contraire : ses puissantes potions sonnent comme une declaration de guerre aux jus propres, sucrés ou mollement floraux du mainstream.

C’est particulièrement le cas de son tout nouveau 3 Fleurs. Corticchiato joue ici la surenchère en ajoutant la tubéreuse au duo rose-jasmin de Joy. Le résultat est un peu l’équivalent olfactif des Trois Ténors : un trio de divas vigoureuses qui lancent leurs trilles à pleine voix. Heureusement, 3 Fleurs ne virent pas au crêpage de chignon, car les trois fleurs en question sont adroitement mises en harmonie par leurs facettes vertes, grâce à un accord galbanum et menthe. Comment nommer cet hybride ? Tuberosmin ? Un cocktail de muscs ancre cette production à grand spectacle. Grandiose, audacieux et foncièrement romantique.

Wazamba, késaco ? Le dossier de presse de Parfums d’Empire fournit la clé de l’énigme, en précisant qu’il s’agit d’un « sistre utilisé dans les rituels de l’Afrique occidentale » aux « sons lourds, pleins et profonds ».

De nouveau, cet accord encens/conifères semblent marcher sur les brisées de Serge Noire et Fille en Aiguilles de Lutens, mais je le trouve plus facile à porter que ces derniers car, curieusement pour Corticchiato qui – normal quand on s’appelle Parfums d’Empire – sort souvent la grosse artillerie olfactive, Wazamba est un parfum assez discret et méditatif.

Propulsée par les aldéhydes, la première bouffée est une fusée d’encens, à laquelle succède une harmonie de baumes étrangement savoureuse, presque gustative : la myrrhe déploie ses facettes réglisse, cannelle et champignon, intensifiées par la pomme. L’encens charpente la composition d’un bout à l’autre, et c’est autour de lui que s’enroulent les autres notes : le ciste labdanum et l’opoponax dominent leur cœur ; un cyprès vert et terreux et un baume de sapin fruité leur succèdent dans les notes de fond.

Wazamba n’est pas tant un parfum que l’évocation du sens premier du parfum, per-fumare : résines et bois précieux brûlés en hommage aux dieux.

C’est la fumée de cette offrande qui imprègne la peau – comme si l’on avait passé des heures dans un temple syncrétiste africain/arabe/indien…



Comme Parfums d’Empire m’a fait parvenir une quantité généreuse d’échantillons, je tire au sort 4 paires de décants de 2ml. Commentez si vous souhaitez participer, et Jicky la Siamoise choisira peut-être votre nom d’une patte seal-point…

Le tirage au sort est maintenant terminé.


Image : Fumée d'encens par Mehmet Özgür.



37 commentaires:

  1. Hummm, ils ont l'air bien sympa ces 2 nouveaux Parfums d'Empire, à sentir !
    Je pose ma candidature dans l'urne. A voté. Pourvu que Jicky ait la patte heureuse ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Lamarr, à mon avis, même sans la patte heureuse de Jicky, tu as tes chances!

    RépondreSupprimer
  3. Toutes ces nouveautés (Parfum d'Empire, By Kilian, Lutens) me feraient presque dire qu'il me tarde la rentrée...
    Je pose aussi ma candidature...

    RépondreSupprimer
  4. Chiharu, candidature acceptée! Cela dit, 3 Fleurs est déjà sorti, du moins au Bon Marché.

    RépondreSupprimer
  5. Je suis à Bordeaux et 3 Fleurs n'est malheureusement pas encore arrivé jusqu'à nous! Merci encore pour ce blog qui titille ma curiosité...

    RépondreSupprimer
  6. Chiharu, en tous cas, vous êtes inscrite au tirage...

    RépondreSupprimer
  7. Dear Denyse,
    I hope it is not too late to enter this draw (and to try my luck with 'la patte de Jicky'). Both fragrances sound sublimely exotic!
    Ariane

    RépondreSupprimer
  8. Ariane, no, it's not too late, you're in too!

    RépondreSupprimer
  9. miam, Wazamba a l'air d'etre tout a fait a mon gout! Mlle Jicky, tends-moi la patte, s'il te plait!

    RépondreSupprimer
  10. Tara, comme elle te connaît c'est quasiment de la triche! ;-)

    RépondreSupprimer
  11. J'ai jamais essaye les parfums d'Empire (juste lu la critique de Luca Turin, le cuir c'est pas un cuir mais une version d'Ambre Sultan), pas sure qu'ils soient commercialises aux Etats-Unis alors si c'est pas trop tard pour le tirage...

    RépondreSupprimer
  12. Bijou, en fait, LT dit plutôt que le Cuir Ottoman est un thé boisé, et pense beaucoup de bien d'Ambre Russe.
    Et, non, il n'est pas trop tard, je ferai le tirage lundi!

    RépondreSupprimer
  13. Jicky, quel magnifique nom... et puis c'est le nom de mon premier parfum, enfin mon premier extrait offert par Mum quand j'étais jeune fille...alors bon, j'ai un peu d'espoir pour ce tirage ;) !
    Marie

    RépondreSupprimer
  14. Les Parfums d'Empire sont, il est vrai, en pied d'égalité avec Serge Lutens. En qualité, en inspiration, puissance et ..mm charme ! Et au fil du temps ils m'ont moins déçue contrairement à SL parfois.. Autre avantage, ils sont restés plus confidentiels!

    RépondreSupprimer
  15. Marie, votre mère a fait preuve de goût... quelle chance! En tous cas, le nom va bien à ma "fille" féline.
    Bonne chance pour le tirage.

    RépondreSupprimer
  16. Marie, Serge Lutens est tout de même le précurseur: c'est lui qui a inventé le genre, et on lui doit quelques chefs d'œuvres. Ce qui n'enlève rien à la qualité des Parfums d'Empire, qui occupent un territoire semblable dans un style différent.

    RépondreSupprimer
  17. bon et bien je m'inscris aussi, ne serait-ce que pr parfaire ma connaissance ces parfums d'empire, puisque je connais surtout cuir ottoman...

    RépondreSupprimer
  18. Allons bon. Je n'attendais rien de 3Fleurs, et tout de Wazamba... et ces critiques m'ont toute chamboulée! Il faut que je sente ça sur pièce, puisse Jicky avoir pitié d'une adoratrice de la gent féline ;)

    RépondreSupprimer
  19. Six, pourquoi est-ce que ça ne m'étonne pas que vous adoriez les chats?
    Vous êtes sur la liste.

    RépondreSupprimer
  20. Bonjour,
    De parfum d'Empire, je ne connais qu' Equistrius un bel Iris (en parlant d'iris avez-vous finalement senti Irissime?). Je veux donc bien participer au tirage au sort s'il n'est pas trop tard. Et une petite caresse pour Jicky (pour le plaisir, ce n'est pas de la corruption)!

    RépondreSupprimer
  21. Senga, non, je n'ai pas senti Irissime, qui n'est pas sorti (et je n'ai plus eu de contact avec les parfums Panouge).
    Et, non, il n'est pas trop tard. Le tirage aura lieu lundi.

    RépondreSupprimer
  22. j'aime corciatto, et je dois avoir preque tous ses parfums, merci de cette revue, j'attend avec impatience ces 2 nouveautés

    RépondreSupprimer
  23. Vero, je crois que ceux-ci t'intéresseront aussi.

    RépondreSupprimer
  24. J'avoue ne pas bien connaitre les Parfums d'Empire à part le fameux Ambre russe, impérial, et vous donnez envie de les découvrir... Le trio m'intrigue et après la pinède de Serge Lutens que je trouve déjà assez méditative quoiqu'un peu lourd, Wazamba sonne comme un appel...Allez, je tente ma chance pour un coup de patte de Jicky.

    RépondreSupprimer
  25. Anatole, je trouve Wazamba plus léger que la pinède... Peut-être aurez-vous la chance de le découvrir bientôt?

    RépondreSupprimer
  26. Coucou Denyse,
    tu écris trop vite et très bien, je n'ai pas le temps de tout sentir pour te suivre. Je n'ai donc senti que "3 Fleurs" et j'ai aussi pensé à Joy. C'est bien fait mais ce n'est pas pour moi. Moi, chez PdE, j'aime surtout l'Ambre Russe, Cuir Ottoman et Fougère Bengale. J'aime bien les flacons rouleaux. Ils me font penser à Napoléon qui glissait ses flacons dans ses bottes.
    Je n'ai jamais pensé à Serge Lutens en découvrant cette marque. Il me semblait que son concept était plus "historique": créer des parfums d'Empire pour rendre hommage aux grands conquérants. Dans le cas de "3 Fleurs", je me demande bien à qui il pouvait penser? A Joséphine?
    Bien à toi

    RépondreSupprimer
  27. Rebecca, si tu n'as pas senti Wazamba c'est qu'il n'est pas encore sorti: c'est le service de presse qui m'en a fait parvenir...
    Pour ma part, j'ai beaucoup pensé à Lutens non à cause du concept de la marque, mais à cause des thèmes olfactifs traités (le cuir, l'ambre, l'épicé/fruité) et d'un style tout de même assez "orientaliste".

    RépondreSupprimer
  28. Me revoici. Quel dommage que ma siamoise Macha n'ait pas communiqué avec votre Jicky pour lui demander de m'offrir ces échantillons de sa patte de velours...;) Bah c'est passé, le présent étant que je viens d'acquérir ce sublime duo de Parfum d'Empire. On ne peut trouver paire plus dissemblable mais leur dénominateur commun est leur originalité, leur qualité, enfin en résumé leur charme (au sens de philtre magique aussi!)Je persiste et signe à trouver à cette marque de fortes similitude avec Lutens. Cependant c'est dans le bon sens, ici nul copiage, de l'invention, voire du génie ! A l'inverse Montale manque bien plus de panache !

    RépondreSupprimer
  29. Marie, profitez bien des deux Empire et plein de gratouilles-menton à Macha!

    RépondreSupprimer
  30. hello
    j'aime bien ce thème, et on oublie souvent l'Afrique. Vous auriez pu comparer aux Souveraines d'Egypte de Roméa d'Améor, composé par le génial Pierre Bourdon, le même qui a fait féminité du Bois, Dolce Vita ou Jazz.

    RépondreSupprimer
  31. Anonyme, je ne connais pas les parfums de Roméa d'Améor bien que celle-ci m'ait très aimablement offert de me les présenter. Comme une malapprise, je n'ai pas donné suite. Le nez ne suit plus!

    RépondreSupprimer
  32. bah, elle a l'air très sympa sur la vidéo de son site, ca vaut peut être le coup de la contacter, rien que pour ses parfums... franchement.

    RépondreSupprimer
  33. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  34. Au fait...
    Il n'y a pas de nouveautés cette année ???

    RépondreSupprimer
  35. Ce parfum est fabuleux, c'est un encens/boisé terriblement charmeur ! Rien à voir avec "Serge noir" ou "Filles en aiguilles", qui restent néanmoins de très belles créations (Merci Serge Lutens). Wazamba possède sa propre personnalité.
    Certes, son côté franc et sans concession, peut parfois déconcerter. Mais, il faut savoir l'apprivoiser. Ce parfum possède une réelle profondeur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne peux qu'être d'accord ! Une amie en est tellement tombée amoureuse que je lui ai offert mon flacon, c'est dire son effet... (l'effet du parfum, je veux dire)

      Supprimer